• Service client : 03.87.22.29.35 (appel gratuit)
  • Livraison gratuite dès 40€ d'achat
  • Votre colis avec N° de suivi
  • Retour gratuit sous 15 jours*
  • Service client : 03.87.22.29.35 (appel gratuit)
  • Livraison gratuite dès 40€ d'achat
  • Votre colis avec N° de suivi
  • Retour gratuit sous 15 jours*

JAMES ELLROY -DVD

14,75 €

taxes comprises hors frais de port
Actuellement indisponible
Délai de livraison : 7 jour(s)

Description

James Ellroy a 10 ans quand sa mère est retrouvée assassinée le 22 juin 1958, violée et étranglée, dans une allée du lycée d'Arroyo, à El Monte, banlieue pauvre de Los Angeles. Quelques jours plus tard, James Ellroy découvre l'« Affaire du Dahlia Noir » : le crime sauvage d'une jeune fille de 22 ans, Elizabeth Short, retrouvée découpée en morceaux dans un terrain vague de Los Angeles en janvier 1947 et qui défraya la presse. C'est le début d'une obsession qui durera plus de 50 ans, celle de James Ellroy, d'un fait divers, le meurtre du Dahlia Noir, qui fusionnera avec le crime de sa mère. Les femmes mortes se mettent à le hanter. C'est le voyage initiatique d'un homme et d'un écrivain qui va descendre en enfer avant de trouver la rédemption, la vie d'un homme qui avait tout pour devenir un serial killer et qui est aujourd'hui l'un des plus grands écrivains de romans noirs de son époque : de L.A Confidential à American Tabloïd en passant par Le Dahlia Noir, Ma Part d'Ombre, chef-d'oeuvre autobiographique, Le Quatuor de Los Angeles ou encore La Trilogie Lloyd Hopkins. #Le crime, les bas-fonds de l'Amérique des années 50 et 60, les flics corrompus et rebelles, le Los Angeles sombre et glauque, les femmes assassinées et mutilées, les serial killers, sont la toile de fond d'un univers fantasmagorique dur et bouleversant. Clara et Robert Kuperberg ont rencontré et découvert James Ellroy sur les lieux mêmes de son histoire et de ses romans. Pendant plus de dix jours à Los Angeles, il leur a livré le portrait étonnant d'un homme qui s'est reconstruit grâce au travail d'écriture et au leg de sa mère, "ce cadeau et cette malédiction: l'obsession".