• Service client : 03.87.22.29.35 (appel gratuit)
  • Livraison gratuite dès 40€ d'achat
  • Votre colis avec N° de suivi
  • Retour gratuit sous 15 jours*
  • Service client : 03.87.22.29.35 (appel gratuit)
  • Livraison gratuite dès 40€ d'achat
  • Votre colis avec N° de suivi
  • Retour gratuit sous 15 jours*

Au coeur de la Pologne : La passion du pèlerinage

14,99 €

taxes comprises hors frais de port
En stock
Délai de livraison : 8 jour(s)

Description

Sans doute a-t-on raison de dire que le clergé polonais doit beaucoup de son charisme et de sa prospérité à un demi-siècle d'oppression. Tant il est vrai que, au cours des récentes décennies, le sentiment religieux et le prestige de l'Église catholique apparurent comme le seul bastion capable de résister.Sans doute, le Pape Jean-Paul II, véritable « fer de lance » des pèlerinages, contribua-t-il également à canaliser la ferveur de ses compatriotes, lesquels retrouvèrent avec confiance le chemin de leurs lieux de culte et fréquentèrent à nouveau par dizaines de milliers leurs sanctuaires.Si dans le monde entier les Polonais sont renommés pour être les « champions du pèlerinage », c'est que dans leur pays les sanctuaires se comptent par centaines. Ce film magnifique nous conduit à la découverte d'un certain nombre d'entre eux.De Czestochowa, où se trouve, dans le cadre du sanctuaire de Jasna Gora, l'icône de la Sainte Vierge, laquelle selon la tradition aurait été peinte par l'évangéliste Luc sur une portion de la Sainte Table, et que visitent chaque année 4 millions de pèlerins, à Notre-Dame de Ludzmierz, en passant par Gora Swietej Anny et son calvaire de 33 chapelles, du sanctuaire de la Miséricorde Divine, où soeur Faustine est inhumée, à Notre-Dame de Lichen, Notre-Dame des Douleurs, la reine de la Pologne, en cheminant de Cracovie à Varsovie, sur la route du Saint Sépulcre, où les sanctuaires sont si proches les uns des autres, on éprouve une fierté tout à fait en harmonie avec la fierté polonaise.Tourné aux quatre coins de la Pologne, un film qui atteste, s'il en était besoin, que nos amis Polonais savent depuis toujours que Dieu n'est jamais à plus d'une prière d'eux.